MASSANA

ANNALS DE L'ALBERA ARGELERS DE LA MARENDA - ANNALES DE L'ALBERA ARGELES-SUR-MER

jeudi 12 juin 2008

Notre prochain numéro 25

Nouvelle présentation pour ce numéro 25

Ce numéro est essentiellement consacré à Argelès. En effet deux articles importants traitent, l'un côté mer, de la Vie quotidienne au Racou - de l'après guerre jusqu'en 1960 - avec en sous titre "L'Insoucience", rédigé par Andreu Capeille ; l'autre, côté massif de l'Albera intitulé La montagne d'Argelès et de Sorède "sa flore" de Christian Baillet à qui nous devons aussi un portrait d'un Sorédien célèbre Roger Ribère.
Deux articles qui devraient trouver d'excellents échos auprès des habitants des communes du canton "Albère Côte Vermeille"
Vous pourrez vous passionner aussi pour le travail de restauration entrepris par l'association "Capbreu d'Argelers" sur un Orri - Barraca situé non loin de la chapelle Sant Llorenç del Mont et sur la dernière assemblée générale de cette association très active sur la défense de notre patrimoine.
Les Cantaires d'Argelès nous relatent leur dernière visite à l'Alguer où malgré que l'on soit en Sardaigne, la langue utilisée est le Catalan. Grâce à eux et au "Goig dels Ous", Argelès est connu dans cette ile et peut-être verrons nous à court terme ces chanteurs catalano-italiens donner une aubade dans les rues de notre cité.
La revue ne serait pas complète sans les articles qui suivent :
Massana, commente sa dernière assemblée générale, la 40è du nom - La "Sant Jordi à Cotlliure et à Argelers" en présence des auteurs Argelésiens - Les Annales météo d'Argelès et de l'Albera - Le Château de Villemarest et la biographie de Renard de Saint-Malo d'Argelès - La conférence de Bernard Rieu sur "Rivages Méditerranéens des Pyrénées".
Complète ce numéro sous la plume de La Perabona :
Premier feu
de Saint-Jean au Canigou...en 1955. Ce rappel historique "dels focs de Sant-Joan" est sûrement un des premiers du genre!
De nombreuses illustrations donnent du caractère à cette livraison prévue vers fin juin.
Les illustrations de G à D : Les Villas sur les rochers du Racou - Pissenlit en fleur dans la montagne de l'Albera - L'Orri-Barraca de Sant Llorenç del Mont - Les Cantaires d'Argelers à l'Alguer -

lundi 2 juin 2008

Presse Locale - 2008 -

-2008-

SAINT-GENIS-DES-FONTAINES, UN MESSAGE CODE?

Certainement que beaucoup d’habitants de notre bourg vont trouver là un sujet de discussion très pointu et peut-être ardu à la découverte du lieu où se cache ce mystère codé. Une indication tout de même : le lieu est dans l’église. Le soubassement avec les blasons de Montserrat sur le mur de brique nous indique que l’abbaye bénédictine est à la base du message codé qui ne demande qu’à être décrypté.
Nul doute qu’il y a là, un intérêt extraordinaire à lire l’article de Gérard Canal, publié dans la revue MASSANA n°22, en vente à la Presse de la rue Maréchal Joffre de Saint-Genis-des-Fontaines. (Journal l’Indépendant du 30 janvier 2008)

LA "MASSANA" PREPARE SON ASSEMBLEE GENERALE.
Voilà maintenant 40 ans que l'association Massana (SESPHA) a été créée. Beaucoup de chemin fait dans la mise en place de la revue.
Malgré les années passées, il reste encore un groupe d'irréductibles toujours motivé pour donner une bonne image historique et très diverse du Roussillon et plus précisément de "l'Albera" des deux côtés du massif. L'assemblée générale ouverte à tous, aura lieu vendredi à partir de 20h30 à la salle Mozart à Argelès.
Ordre du jour : bienvenue du président Andreu Capeille ; la secrétaire Béatrice Azaïs-Vérhille résumera les activités de l'année suivies du bilan financier par le trésorier André Vinas.
Membres composant le conseil d'administration de 2007 : Béatrice Azaïs-Vérhille, Jacqueline Payrot, Bernard Rieu, Christian Baillet, André Capeille, Jean-Louis Loreto et André Vinas. Pour terminer cette assemblée, la nouvelle équipe dirigeante sera élue.
(Journal l’Indépendant du lundi 18 février 2008)

1968 - 2008 : LA REVUE "MASSANA" A 40 ANS ET DESIGNE SON NOUVEAU BUREAU.
Le 22 février 2008, s’est tenu à la salle Mozart d’Argelès-sur-Mer l’assemblée générale de l’association. Après quelques mots de bienvenue, le président Andreu Capeille fit un bref rappel historique de la naissance de l’association en 1968.

Beaucoup de chemin parcouru.
De cette époque il subsiste encore trois personnes au bureau : il s’agit de Bernard Rieu, de Jean-Louis Loreto et d’Andreu Capeille. Beaucoup de chemin parcouru en 40 ans, grâce aux adhérents et au soutien des équipes municipales qui se sont succédées depuis la création.
La secrétaire Béatrice Azaïs-Verhille, maman depuis peu, ne put assister à cette assemblée générale, mais elle avait transmis au préalable une lettre au président qui retraçait les activités diverses de l’année écoulée.
Le trésorier André Vinas, donna des chiffres très encourageants pour la suite du devenir financier de Massana. Il fit aussi des remarques fort judicieuses quand au diverses recettes, quelles soient publiques, privées ou résultants des abonnements et adhésions à la revue.
Il ne manqua pas de signaler que si ces bilans successifs sont positifs, on le doit en grande partie à la bonne gestion et au dévouement de son président aidé de tous.
Après le quitus donné aux responsables, la nouvelle équipe fut mise en place en élisant Jacqueline PaCyrot et Béatrice Azaïs-Verhille ainsi que MM Andreu Capeille, André Vinas, Bernard Rieu, Jean-Louis Loreto et Christian Baillet.

Le nouveau bureau et une adresse.
Président d’honneur, Pierre Aylagas maire ; président Andreu Capeille, secrétaire Béatrice Azaïs-Verhille et André Vinas Trésorier.
Les participants se sont séparés vers 22h, après un débat entre les membres présents. Un compte rendu détaillé sera publié dans la revue Massana n°25 ainsi que dans quelques jours dans notre Blog http://massana-albera.blogspot.com/
(Journal l’Indépendant du dimanche 16 mars 2008)

EN SAVOIR PLUS SUR L'ALBERA AVEC LA REVUE MASSANA n°24.
Ce premier numéro de l'année poursuit l'histoire de quarante années de publications diverses entre les anciens et nouveaux formats, une édition toute en couleur, les numéros spéciaux et les hors séries.
Dans ce 24é numéro, André Capeille invite les lecteurs à revenir sur le septième festival du "Livre de la mer". L'introduction et la présentation de cet événement sont signées par la plume du président fondateur André Vinas (voir photo ci-dessous). Au fil d'un article intitulé "Les barques du soleil", l'homme rend un vibrant hommage à François Bernadi père, pêcheur, écrivain et peintre de talent colliourenc "de soca i d'arrels".
Puis c'est à Palau que le lecteur pourra se délecter de la conférence donnée à l'occasion du festival du verre, par Martine Camiade et Denis Fontaine.
L'espace Argelès.
La cité est toujours très présente dans les articles. Elle s'est vue attribuer un petit espace sur la fermeture provisoire du musée "Casa de les Alberes" en raison des améliorations importantes qui vont y être apportées. On lira aussi le reportage consacré à l'exposition "Nostra musica" visitée surtout par les écoliers. Les "anciens" retrouveront ensuite un recensement, certainement incomplet, des noms de familles des habitants du Racou dans les années 1950. Souvenirs historiques également avec un zoom sur les journées du CIDER à Valmy, la présentation du livre "Ecrits d'exil", l'innauguration du "Museu de l'Exili" à La Jonquera. Les auteurs de Massana tels: Bernard Rieu, Robert Azaïs et André Vinas sont tous réunis pour nous présenter leurs derniers ouvrages. L'environnement n'est pas oublié grâce à l'article en catalan de Ramon Boix "Canvi climàtic i energia" réalisé en étroite collaboration avec la revue de La Jonquera "l'Esquerda de la Bastida". N'oublions pas les chroniques des "Annales météo d'Argelès-Albera", et deux excellentes recettes de cuisine catalane.
Le TGV, suite...
Un dossier qui lui aussi va marquer l'histoire, comme l'explique le rédacteur en chef: "Comme souvent nous relatons ce qui se passe sous le massif de l'Albera et nous ne pouvions passer sous silence le déboucher du tunnelier sur la commune de Montesquieu. Certainement que dans d'autres parutions nous donnerons une suite sur la transformation du paysage dû à l'élargissement des routes, de constructions de ponts, de remodelage des alentours".
Enfin pour être complet, la publication de l'étude de Gérard Canal sur: "Un édifice religieux dédié à Saint-Michel aux environs de Saint-Génis-des-Fontaines?" donne de quoi méditer sur les origines de monuments peu connus.
(Journal l’Indépendant du lundi 21 avril 2008)

SAINT-GENIS-DES-FONTAINES : UNE CHAPELLE DÉDIÉE À SAINT-MICHEL AUX ENVIRONS DE NOTRE CITE?
Dans la dernière éditions de Massana numéro 24, Gérard Canal propose un ensemble d'hypothèses sur une recherche passionnante liée au village et il précise : "Le rassemblement des données éparses et partiellement peu explicites nous a fait élaborer l'hypothèse de la présence d'un édifice religieux dédié à Saint-Michel, dans les environs ou sur le territoire même de la commune de Saint-Génis-des-Fontaines".
De quoi éveiller la curiosité des passionnés d'histoire locale et de traditions religieuses!

En vente au tabac presse Vincent, 59 Avenue Maréchal Joffre 66740 Saint-Génis-des-Fontaines.

TROPHEE ALBERA VIVA
Dans le cadre des « Diades de l’Albera », le « Trophée Albera Viva » à été remis à Villelongue-dels-Monts». Cette année, c’est André Capeille qui a été élu par les représentants de l’association transfrontalière Homme de l’Albera 2008

Ce trophée vient à juste titre récompenser les 40 années passées au service de la revue Massana qu’il dirige depuis sa création.
La présidente, Jacqueline Payrot lui a remis le trophée, une huile du peintre Bruno Bieth de Saint-Genis-des-Fontaines.
Elle était entourée des maires du canton, d’adjoints, de conseillers municipaux, d’amis ainsi que des représentants de la Catalogne-Sud, tous venus féliciter l’heureux récipiendaire pour l’énergie déployée à la défense du patrimoine de l’Albera et ceci des deux côtés du massif : la revue Massana est jumelée avec celle de la Jonquera L’Esquerda de la Bastida.

André Capeille ému par cette nomination, a remercié la présidente et tous ceux qui l’on élu. Il a rappelé aussi la collaboration des amis Jonquerencs et évoqué le sous-titre de la revue Massana, prémonitoire dans les actions passées, puisque sa formulation est : Société d’Etude et de Sauvegarde du Patrimoine Historique de L’Albera.
Cette manifestation a clôturé les Diades de l’Albera et les diverses et très intéressantes conférences qui ont eu lieu à cette occasion. Le veau de l’Albera à la broche reçut, quant à lui le contentement des papilles des participants à cet Àpat de germanor
Légende photo : Cliché J. P. Lacombe-Massot.
Andreu Capeille était entouré de Jacqueline Payrot, Bruno Bieth, Pierre Aylagas conseiller général maire d’Argelès, d’Yves Porteix maire de Sorède, de Francis Manent maire de St-André et Christian Nifosi de Villelongue-dels-Monts.
(Journal l’Indépendant du dimanche 01 juin 2008)

"Massana" se faufile dans les rues du Racou.

Depuis quelques jours, le n°25 de Massana est dans les kiosques. Au fil des pages, le lecteur découvrira une série d’articles concernant le Racou si cher au cœur des Argelésiens. La revue s’adresse aussi aux promeneurs arpentant le massif de l’Albera à la découverte de sa flore le long des sentiers libres ou balisés.
La vie quotidienne du Racou de 1945 à 1960, est contée par Andreu Capeille, ancien de ce petit quartier d’Argelès au travers de ses souvenirs d’enfance. Cet espace « racounien » voyait ses habitants, juste après la dernière guerre pratiquer avec joie, le « repos et l’insouciance dans un véritable petit paradis ».

Le reportage concernant la montagne d’Argelès, de Sorède et de l’Albera, sous la plume de Christian Baillet explique au lecteur comment savoir regarder, photographier, humer et connaître la flore locale. L’auteur est secondé par Roger Ribère, Sorédien très connu, qui fait par ailleurs l’objet d’un portrait.
A lire également une série d’articles consacrés à la restauration de la « barraca-orri » de Sant Llorenç del Mont par l’association Capbreu, aux Cantaires d’Argelès et à la ville de l’Alguer (catalane de Sardaigne) par David Duran, un hommage posthume de l’abbé Jean Capeille (publié en 1914) sur le Château de Villemarest et sur Renard de Saint-Malo, la chronique de La Perabona qui conte le premier feu de la Saint-Jean au Canigou en 1955. Mais aussi des articles traitant du rivage méditerranéen des Pyrénées par Bernard Rieu, des annales météo d’Argelès et de l’Albera, ainsi que la participation de Massana aux « Sant Jordi d’Argelers et de Cotlliure » complètent cette parution. Un nouveau numéro qui devrait être apprécié autant des autochtones que des vacanciers. Prix : 5,00€
(Journal l’Indépendant du mercredi 23 juillet 2008)

LA REVUE "MASSANA ALBERA" FÊTE SES 40 ANS D'EXISTENCE.

Extrait du Journal l'Indépendant du 08 décembre 2008